dimanche 1 mai 2011

Un documentaire pour le Premier Mai. Hommage à Sophie Sensier

Voici une petite suggestion qui tombe bien aujourd'hui, le 1er mai 2011. C'est un film documentaire de Pierre Carles (1), produit en 2007, qui s'intitule Volem rien foutre al païs. Le titre mélange français et occitan et le film vous permet d'écouter d'autres langues que le français (castillan, anglais, catalan...).
C'est Aldo qui m'a proposé de le voir. Aldo travaille dans un bar à vins et tapas à Madrid et il a vécu à La Plaine St.-Denis, cette Petite Espagne qui a inspiré Sophie Sensier (2). Sophie est morte hier, samedi 30 avril, à 16h environ, après une longue lutte pour la vie, contre la maladie. Elle était un exemple de courage, d'honnêteté et d'empathie. Son dévouement l'entraînait à ne jamais lésiner sur ses énergies là où elle se voyait capable de faire quelque chose pour la visibilité de ceux qui en ont besoin : femmes, immigrés, marginaux... C'était son amie Maite qui nous avait réunis hier dans la taverne d'Aldo pour porter un toast à Sophie : elle aurait certainement aimé. Que ce documentaire qui prête à penser serve aussi à lui rendre un petit hommage.



(1) Pierre Carles est l'auteur aussi de Ni vieux, ni traîtres (un film sur Action Directe co-réalisé avec Georges Minangoy, sorti en 2006) et plus récemment, de Fin de concession (2010).

(2) Née à Paris le 19 décembre 1965, Sophie Sensier était journaliste professionnelle. En 1988, elle a commencé sa carrière travaillant d’abord pour la télévision (Antenne 2), puis pour la presse écrite (La république du Centre, Le film français, Le Monde diplomatique, Politis, Synopsis…).
Parmi ses articles publiés dans Le Monde diplomatique, citons, par exemple, La longue marche des femmes, La Démocratie sans les femmes, Choisir ou subir ?, Femmes du Sud, Chefs de famille, etc.
Puis elle a entrepris une formation à la réalisation documentaire aux Ateliers Varan. Le résultat de cette préparation a été la réalisation de son premier court-métrage documentaire, Le morceau du boucher (Atelier Varan, 1997).
Ensuite, elle a co-écrit (avec Frédérique Pressman) et filmé Un cirque à New York, une production INA récompensée du Prix de la meilleure première réalisation à Clermont-Ferrand en 2002 et du Grand Prix du Jury et Prix du public à Belfort la même année.
Plus tard elle a tourné Et nous qui sommes-nous ? (Sunday Morning Production, 2004, à propos des juifs polonais, avec Barbara Schuch) et La petite Espagne (Yenta Production, 2006, documentaire sur l’immigration espagnole en Plaine Saint-Denis).

Aucun commentaire: