mardi 7 juin 2011

Les mercuriales véreuses d'Angela Mère Quérulence

« Croire que le travail est une vertu est la cause de grands maux dans le monde moderne [...] La voie du bonheur et de la prospérité passe par une diminution méthodique du travail. »
Bertrand Russell : Éloge de l'oisiveté (1932).

« Croire que le TRAVAIL est une vertu est la cause de grands mots dans le monde moderne. »
Lapsus de traduction de l'extrait précédent —dû à M. Parmentier et circulant sur internet— qui tombe particulièrement à point.

L'arnaque systémique ne peut se reproduire et tenir que sous un torrent permanent de grands mots, éthiques tic bien malignes, manipulations, plaintes cyniques, malversations des données, ballons-sondes et autres prestidigitations destinées à instiller des superstitions durables et culpabilisantes dans les esprits. Une fois ces idées bien instaurées ou reçues, on aura moins de mal à infliger une bonne dose d'hypersolutions aux populations concernées.
Angela Merkel, qui rêvait de nous administrer un gel plus amer qu'elle, avait déclaré le soir du 17 mai à propos de Grecs, Portugais et Espagnols : « Il faudrait que dans des pays comme la Grèce, l'Espagne, le Portugal on ne parte pas à la retraite plus tôt qu'en Allemagne, que tous fassent un peu les mêmes efforts, c'est important. Nous ne pouvons pas avoir une monnaie commune et certains avoir plein de vacances et d'autres très peu, à la longue cela ne va pas ».
Il est urgent de souligner que plusieurs moyens de communication allemands réagirent vertement contre les propos mensongers et démagogues de Frau Merkel (1, 2, 3...). Ils savaient même que chez nous, il y en a beaucoup qui font bon nombre  d'heures supplémentaires non payées :
Nach einer Studie der OECD arbeitet man in Deutschland im Durchschnitt am Tag 7 Stunden und 25 Minuten. Die Franzosen arbeiten eine Minute mehr und Spanier kommen auf fast 8 Stunden, wobei sie mit unbezahlter Arbeit noch deutlich über den Durchschnitt liegen.
Eh ben, plusieurs média relaient depuis samedi que « les Européens du Sud travaillent beaucoup plus et parfois plus longtemps que les Allemands, selon une étude de Natixis, qui, statistiques à l'appui, bat en brèche de récents propos d'Angela Merkel fustigeant un laxisme social de la Grèce, de l'Espagne et du Portugal. »
Les pollutions de la mer, kel danger ! Vivement kel prenne la retraite et nous fasse des vacances, la mère Ange, la mère Querelle, la reine du blabla et de la baliverne.

Quant à l'amour du travail (des autres), je le dis sans aucune arrière-pensée politique, ça m'étonnerait qu'il passe l'été. D'autant que nous sommes au courant des rapports du travail et de l'Argent, ou des réalités comparées de la masse monétaire en circulation et desdits produits dérivés de la spéculation financière globale : les banques centrales ne représentaient en 2006 que 1% de la liquidité existante (10 % du PIB mondial) ; c'est l'organisme chimère desdits produits dérivés qui a des proportions gigantesques au point de transformer la masse monétaire en circulation en quantité minuscule, voire presque négligeable. En 2006, l'addition des dérivés et des dettes titrisées représentait déjà 88% de la liquidité mondiale ou 944% du PIB mondial ! Oui, vous avez bien lu (1). Qui donc bat la mesure ?
____________________________
Définitions du dictionnaire Le Robert :

Mercuriale : ( et ) Admonestation, remontrance, réprimande.
() Tableau officiel hebdomadaire portant les prix courants des denrées vendues sur un marché public; le cours officiel de ces denrées. [Le prof ajoute : du latin mercurialis (membre du collège des marchands), qui dérive à son tour de Mercurius (Mercure), dieu des commerçants et des voleurs, conducteur des âmes aux Enfers et messager des dieux ; Mercurius est lié au latin merx, qui veut dire marchandise, et la bourse est son attribut traditionnel... Il y a des noms qui semblent un stigmate, comme le voulait le père de Tristram Shandy au sujet des prénoms]
Quérulence : () Tendance pathologique à rechercher les querelles et à revendiquer, d'une manière hors de proportion avec la cause, la réparation d'un préjudice subi, réel ou imaginaire ( Délire de revendication).

(1) D'après Independent Strategy, citant Andrew Cornell, « The Year of Easy Money », Weekend Australian Financial Review, 27 décembre - 1er janvier 2007.

_____________________________
Mise à jour du 19 février 2014 :
Les pollutions intéressées de notre culottée Mère Querelle sont carrément balayées par les statistiques de l'OCDE en la matière ; en 2012, les heures moyennes annuelles ouvrées par travailleur atteignent en Espagne le chiffre de 1686, c'est-à-dire, 289 de plus qu'en Allemagne !!! La même année, 2034 en Grèce... Pour connaître en détail ces montants, cliquez ici.

Aucun commentaire: